Le premier syndicat combatif de Paris

Suivez-nous

twitterfacebookrss

Tous les champs sont obligatoires

Pour rejoindre le site national du SNMKR et le SNBlog SNMKR

SNMKRPour rejoindre l'interface régionale d'Ile de France

ALERTE DGS : Prise en charge des patients considérés comme cas possible ou confirmé d’infection du coronavirus NCoV, vendredi 10 mai 2013.

Un cas d’infection respiratoire aiguë liée au nouveau coronavirus (NCoV) vient d’être confirmé à l’Institut de Veille Sanitaire (InVS).Il concerne une personne de retour d’un séjour aux Emirats arabes unis. Cette personne a été hospitalisée en réanimation et placée en isolement. Une enquête épidémiologique approfondie autour de ce cas a été lancée.

Ce premier cas importé en France implique la mise en œuvre d’une vigilance renforcée afin d’assurer la détection précoce de nouveaux cas.

 Dans ce contexte, Il est donc recommandé aux cliniciens de rester très attentifs à toute infection respiratoire aigue survenant chez une personne dans les 10 jours après un séjour dans la péninsule arabique.

 La présentation la plus fréquente est une pneumopathie, pouvant se compliquer par un syndrome de détresse respiratoire aigüe. Plusieurs patients ont également développé une insuffisance rénale aigue, ou d’autres atteintes viscérales (péricardites..).

Un cas décrit en Angleterre a développé une forme bénigne de la maladie (syndrome pseudo-grippal).

Il vous est demandé, si vous êtes en présence d’un cas suspect lors de vos consultations, d’appeler le SAMU-Centre 15 et de mettre en place toutes les mesures de protection, en particulier, si cela est possible, d’isoler le patient dans l’attente de sa prise en charge par le SAMU.

Un message concernant la prise en charge de cas suspects a été également adressé ce jour aux établissements hospitaliers et SAMU :

1.Suite à l’avis du HCSP du 19 mars dernier, la prise en charge de tout cas suspect doit être organisée d’emblée, sans orientation préalable vers les secteurs d’accueil des urgences. Les mesures de protection habituelles sont à respecter avec la mise en place de précautions complémentaires de type « air » et de type contact.

2.Dès lors qu’un cas est classé possible par l’InVS, le prélèvement naso-pharyngé doit être transmis dans les plus brefs délais aux Centres Nationaux de Référence du virus influenzae.

3.Tout cas classé comme possible par l’InVS sera orienté vers le Centre Hospitalier Universitaire ou le Centre Hospitalier Régional le plus proche (dès lors que l’état du patient autorise son transfert) avec une information du référent infectiologue du service d’accueil.

 L’InVS a mis en ligne des recommandations pour l’Identification des cas possibles et la confirmation biologique des cas :

http://www.invs.sante.fr/fr/Actuali...

 A ce jour, les autorités sanitaires internationales n’ont pas émis de restrictions ni de recommandations spécifiques en matière de voyages vers ou au retour des pays concernés.

L’OMS et l’ECDC procèdent à l’actualisation des données épidémiologiques, à l’évaluation du risque, ainsi que des recommandations de mesures de gestion qui sont disponibles sur les sites internet : http://www.who.int/csr/disease/coro...

http://ecdc.europa.eu/en/Pages/home.aspx

Le coronavirus NcoV détecté pour la première fois en 2012 a fait 18 morts dans le monde à ce jour. Il y a trois nouveaux cas suspect dans le Nord depuis cette alerte DGS du 10 mai.Après la contamination confirmée d’un homme de 65 ans qui avait séjourné à Dubaï, un médecin, un ancien voisin de chambre et une infirmière pourraient avoir été à leur tour infectés par ce virus.