Le premier syndicat combatif de Paris

Suivez-nous

twitterfacebookrss

Tous les champs sont obligatoires

Pour rejoindre le site national du SNMKR et le SNBlog SNMKR

SNMKRPour rejoindre l'interface régionale d'Ile de France

Accueil du site > La boîte à outils > L’étudiant parisien > Quid des études préparatoires

Quid des études préparatoires

Peut-on intégrer un institut de formation avec juste un bac en poche ?

Pour intégrer un Institut de Formation en Masso-Kinésithérapie (IFMK), un bachelier dispose de deux voies principales :

  • aller à la fac et intégrer la Première Année Commune aux Etudes de Santé (PACES, anciennement le PCEM1) ;
  • s’inscrire dans une prépa privée, représentée par les concours internes aux instituts de formation.

Pour vous aider dans votre choix, rendez-vous sur le site de la Fédération nationale des étudiants en kinésithérapie (http://www.fnek.fr/selection).

Quelle est la durée des études pour accéder au diplôme d’état ?

Bien que cela ne soit pas obligatoire, votre bac en poche, il vous faudra intégrer une prépa afin de présenter le concours d’entrée dans un Institut de Formation en Masso-Kinésithérapie (IFMK).

Une fois admis dans un IFMK, la durée des études préparatoires au diplôme d'Etat de masseur-kinésithérapeute est de 3 ans.

Quelles sont les conditions à remplir pour bénéficier de cette formation ?

Les conditions d’accès pour l’enseignement au diplôme d’Etat de masseur-kinésithérapeute sont variées.

Âge : 17 ans au moins.

Aptitudes requises : qualités physiques (le métier de MK reste éprouvant) et morales (discrétion, méthode, conscience professionnelle…).

Certificats nécessaires : un certificat attestant que l’étudiant ne présente pas de contre-indication physique et psychologique à l’exercice de la profession, et un certificat médical de vaccinations.

Niveau exigé : être titulaire du baccalauréat français ou remplir certaines conditions (réussite de l’examen spécial d’accès aux études universitaires ou justifier d’une expérience professionnelle d’une durée de 5 ans ayant donné lieu à cotisation à la Sécurité Sociale, ou d’une activité assimilée).

Que faut-il savoir du concours pour accéder à la formation ?

Les trois épreuves d’admission (biologie, physique, chimie) sont écrites et anonymes, elles portent sur le programme de terminale.

Retrouvez toutes les informations utiles ici : http://www.fnek.fr/acces_formation (site de la Fédération nationale des étudiants en kinésithérapie).

Existe-t-il des passerelles pour entreprendre des études de masso-kinésithérapie sans passer le concours ?

Il est possible d’entreprendre des études de masso-kinésithérapie sans passer le concours d’entrée. Certaines sportifs de haut niveau et des ressortissants de pays non membres de l’Union européenne peuvent être dispensés, mais dans des conditions très strictes.

Peuvent également être dispensées de la première année en institut (sous réserve d’avoir satisfait à l’examen de passage en deuxième année) les personnes titulaires du diplôme d’Etat (sage-femme, infirmier(ière), manipulateur d’électroradiologie médicale, pédicure-podologue, ergothérapeute, psychomotricien) mais aussi les personnes ayant accompli et validé le premier cycle des études médicales.

Pour en savoir plus : http://www.fnek.fr/acces_formation (site de la Fédération nationale des étudiants en kinésithérapie).

Quelles sont les grandes lignes du programme des études préparatoires ?

L’épreuve de biologie se rapproche du programme des sciences de la vie de la Terre des classes de première et terminale.

Les épreuves de physique et de chimie portent sur l’intégralité du programme de physique-chimie de première et de terminale, série scientifique
Des modules théoriques (cours magistraux et des travaux pratiques) sont également dispensés chaque année. Les matières ? En 1ère année : anatomie, morphologie, physiologie, cinésiologie, technologie. Patrologie en 2ème année et techniques spécialisées en 3ème année.

Vous pouvez consulter la liste des modules ici : http://www.fnek.fr/acces_formation (site de la Fédération nationale des étudiants en kinésithérapie).
 

Comment se déroulent les stages cliniques (en 1ère, 2ème et 3ème année) ?

En 1ère année, vous effectuez un stage d’initiation à la kinésithérapie (60 heures) et un stage extra-hospitalier chez un kinésithérapeute (10 heures). Il s’agit de stages d’initiation et d’observation.

En 2ème et 3ème année vous devez réaliser des stages cliniques à l’hôpital à mi-temps, ainsi qu’un stage à temps plein de deux mois en fin de 2ème année. Objectif ? Observer, étudier et apprendre les techniques kinésithérapiques.

Pour connaître tous les détails sur le déroulement de vos études : http://www.snmkr.fr/index.php?optio...
 

Quelles sont les modalités des contrôles de connaissances lors des études préparatoires ?

Chaque année d’étude d’enseignement au diplôme de masseur-kinésithérapeute se partitionne entre cours théoriques (cours magistraux ou travaux pratiques) et de stages cliniques. Cours et stages font l’objet de contrôles pour être validés.

Des épreuves écrites et anonymes, parfois orales ou pratiques, sont organisées pour chaque module d’enseignement. Des examens de rattrapage peuvent être envisagés.

Les stages font également l’objet d’un contrôle : validation par le chef du service d’affectation de l’étudiant, attestation d’assiduité au stage extra-hospitalier…

L’étudiant qui n’a pas validé un (ou des) module(s) ou stage(s) est tenu de redoubler intégralement l’année scolaire. Le triplement des première et deuxième années n’est pas autorisé.

Pour plus d’informations sur le déroulement des études, consultez le site du SNMKR : http://www.snmkr.fr/index.php?optio...

Est-il possible de poursuivre des études de masso-kinésithérapie à l’étranger ?

Vous pouvez envisager de poursuivre des études de masso-kinésithérapie à l’étranger mais attention : le diplôme qu’elles permettent d’obtenir n’est pas légalement équivalent au DE français… Selon les pays, certaines équivalences existent ; sinon, il faut se présenter aux épreuves de sélection pour intégrer les IFMK français.

Vous pouvez télécharger le "guide de la mobilité internationale pour les étudiants et les jeunes diplômés" édité par la FNEK et l’Ordre ici :
http://www.ordremk.fr/wp-content/up...

Étudiant étranger, comment intégrer le IFMK français ?

Pour être sélectionné, vous devez passer trois épreuves : une épreuve d’admissibilité (écrite) et – si vous êtes admis – deux épreuves d’admission (orales, devant un jury).

Etudiants BGF (boursiers du Gouvernement français) et BGE (boursiers des Gouvernements étrangers et organismes), le CROUS de Paris vous accompagne : http://www.crous-paris.fr/article.a...

Un étudiant en kinésithérapie, peut-il voir sa responsabilité professionnelle engagée ?

Au regard du code de déontologie, la responsabilité du professionnel est applicable aux étudiants : « Art. R. 4321-52. - Les dispositions des sous-sections 1 et 2 du présent code sont également applicables aux étudiants en kinésithérapie mentionnés à l’article L. 4321-3. Les infractions à ces dispositions relèvent des organes disciplinaires des établissements et organismes de formation auxquels ces étudiants sont inscrits. "

Vous pouvez télécharger le code de déontologie ici : http://deontologie.ordremk.fr/wp-co...